L'actualité du jour

Montgland

Arnac la Poste, Beze, Bouzillé, Monteton ... autant de villages aux noms imagés dont les habitants se sont retrouvés en fin de semaine à Cocumont (Lot-et-Garonne) à l'occasion des troisièmes rencontres des communes aux "noms burlesques et chantants". Chacune des communes participante compte en moyenne 745 habitants et la plus petite, Trecon (Marne) seulement 73."Une chose singulière les caractérise: plus le nom est chantant et burlesque moins elle compte d'habitants", remarque avec sa gouaille du sud-ouest le maire de Saint-Lys (Haute-Garonne). Quand on voit ce qui se passe à "Montcul" et à "Montretout", ça parait pourtant bougrement étonnant...

montcul

montretout

...je n'ose imaginer ce qui doit se passer à Mongland...